Sélectionner une page

La communication à vocation informative et militante

La communication dans l’écologie est destinée à informer, convaincre, militer.
Lorsque l’on fait des recherches, on tombe la plupart du temps sur des rapports et articles souvent remplis de chiffres, de statistiques et de données scientifiques, et tout cela est assez obscur pour qui n’est pas déjà (in)formé. Ces vecteurs de communication sont donc relativement élitistes pour qui ne prend pas le temps de s’y plonger, mais ils sont fiables et indispensables.
Dans une toute autre dynamique, on assiste depuis quelques années à un essor de nouvelles formes de communication autour de la problématique écologique. En effet, pour pallier au manque d’informations auprès du plus grand nombre, l’information scientifique est vulgarisée et diffusée sous forme de vidéos sur YouTube par exemple, par des personnalités fortes et engagées.
D’autre part, se focalisant plus sur le “lifestyle” écolo, de nombreux blogs, vidéos et pages de réseaux sociaux donnent également des clés pour adapter son mode de vie à la transition écologique dans sa consommation au quotidien.

Voici quelques liens passionnants et engagés. N’hésitez pas à nous faire part de vos découvertes en commentaire pour compléter cette liste !
Pr Feuillage : vidéos informatives humoristiques et websérie “Green web” ;
Le Biais Vert : l’actualité en vidéo, à travers le prisme de l’écologie ;
Partager c’est Sympa : vidéos d’information, action et activisme pour un avenir plus juste et durable ;
Le JTerre : une fois par mois, le journal (interactif !) de l’actualité écologique ;
En Vert et Contre Tout : site internet de sensibilisation aux problématiques écologiques : info, conseils, DIY… ;
Sortez tout Vert : blog contenant des astuces pour une vie plus saine et plus écolo ;
• Edeni (association / vidéos) : association proposant des bootcamp et formations sur le thème de la transition écologique.

Quelle place pour la com’ dans l’écologie ?

On peut se demander si la communication est elle-même en accord avec des valeurs écologiques. En effet, les supports de communication, qu’ils soient virtuels et stockés sur serveurs ou réels et imprimés sur du papier, polluent. Si la communication à vocation informative est “excusée” de par sa nécessité, on peut s’interroger sur la légitimité de la communication promotionnelle pour des produits estampillés écolo par exemple.
C’est donc pour cela qu’il conviendra de penser la communication alignée à ses convictions, en y appliquant les mêmes principes que dans d’autres domaines, autant que faire se peut.
Si cela vous intéresse, notre e-book explore plus en profondeur les moyens de penser sa communication de manière écologique. N’hésitez pas à le télécharger ci-dessous !